FRUSTRÉE!

Teaser

Teaser

Présentation
Préparez-vous à assister à une grande opération de défrustration collective, présidée par une coach chic et choc, Angela Froideveaux. Après un tri sévère, ne restent que les cas les plus désespérés. Mais, existe-t-il vraiment une recette miracle pour rendre heureux ?

Sous couvert d’une thérapie de groupe souvent hilarante (et dont on ressort guéri si besoin !), la pièce pointe d’une écriture vive et pleine d’émotion la réalité moins drôle d’un grand nombre de femmes sous le joug des standards de féminité et de réussite.

Jeu
Emilie Blaser
Latifa Djerbi
Lamia Dorner

Conception et écriture
Latifa Djerbi accompagnée par Jacques Livchine

Lumière et scénographie
Jean-Michel Carrat

Costumes et accessoires
Anna Pacchiani

Son
Nadan Rojnic

Teaser


En résidence de création au Théâtre Benno Besson, Yverdon-les-Bains En résidence de création au Théâtre Pitoëff, Genève Coproduction Les Faiseurs de Rêves et Théâtre Benno Besson

Informations
Mardi, jeudi, samedi : 19h
Mercredi, vendredi : 20h
Dimanche : 17h
Relâche lundi & 24-25 décembre

Dès 14 ans Durée estimée : 1 h
Tarifs : 20.- (plein), 15.- (réduit), 10.- (étudiants)

Réservations au 077 527 53 44 ou reservations@lesfaiseursdereves.ch

Remerciements


Avec le soutien du fonds d’encouragement à l’emploi des intermittent-e-s genevois-e-s et MOTTATTOM

Téléchargez le flyer FRUSTRÉE!

Mot de l’auteure
Il est curieux de constater que dans nos pays riches à haut niveau de vie règnent pessimisme et désillusion. Alors surgissent un peu partout des stages de bien-être, des officines où l’on apprend à cultiver le bonheur.

Existe-t-il vraiment une recette miracle pour rendre heureux ?
Mais comment être — et comment être heureux — quand on existe en-dehors des modèles ?
Le conformisme est-il la voie royale de la reconnaissance sociale ?
Une autre solution existe, celle de l’affranchissement individuel consistant à se libérer des injonctions sociales qui dictent les normes du désir.

Et qu’en est-il de l’affranchissement collectif ?
Car que se passerait-il si « celles et ceux qu’on ne regarde pas » se mettaient enfin à se regarder les uns les autres ?...

Dans la presse


«A Pitoëff, Latifa Djerbi s’engage à «défrustrer» les Genevoises d’ici la fin de l’année »
Tribune de Genève


Le Temps


RTS.ch


Léman bleu